Mieux vivre sa grossesse grâce à la sophrologie

grossesse sophrologie expatriation

Aujourd’hui, je m’adresse aux femmes enceintes ainsi qu’aux personnes transgenres enceint(e)s #transernité, ou sur le point de l’être.

Une grossesse est un vrai chamboulement dans une vie, votre corps change, des douleurs se font ressentir, vos émotions sont débordantes et on va être honnête, l’entourage n’est pas toujours tendre.

Sans parler de vos habitudes et de votre organisation quotidienne qui se retrouve parfois elles aussi un peu (beaucoup) bouleversées… 🤯 

Je peux comprendre que le stress, les doutes voire la peur vous envahissent.

« Mais pas de panique ! Tel(le) un(e) sportif(ve) de haut niveau, la sophrologie vous prépare pour le jour J. » 

« Vous êtes bien plus fort(e) que vous ne le pensez, croyez moi ! 🥰💪 »

La sophrologie pendant la grossesse, un atout considérable

grossesse sophrologie expatriation

Pour faire face aux nombreux changements.

La sophrologie va vous permettre de rentrer dans un niveau de conscience très agréable, entre veille et sommeil, dans lequel le cerveau est au repos. Pendant cette période, le sophrologue s’adresse directement à votre inconscient (tout en restant évidemment maître de vous-même).

Cela permet d’agir plus en profondeur et surtout au calme, déconnecté(e) des pensées envahissantes et angoissantes.

Détendu(e), vous pouvez ainsi prendre conscience de votre schéma corporel et accepter ainsi beaucoup plus facilement les multiples changements qui s’y opèrent au fil des neuf mois. 

La sophrologie aide à comprendre son corps, à le maîtriser et donc à se relaxer lors des moments de stress, voire de crise de panique et/ou d’angoisse.

Elle est également très utilisée pour vaincre les insomnies, un des maux courants de la grossesse.

Pour (re)prendre confiance en soi

Avec tous ces changements, les hormones en folie et l’entourage qui n’est pas toujours tendre, voire souvent jugeant, à l’égare des personnes enceintes, la confiance en soi peut en prendre un sacré coup.

La sophrologie va d’abord vous permettre de vider votre sac, d’avoir une écoute attentive et bienveillante.

Ensuite, vous allez apprendre à retrouver cette confiance, à vous valoriser et à prendre conscience de tous vos atouts.

Pour créer du lien avec son/ses bébé(s)

Une fois au calme, détendu(e), les mouvements du bébé sont plus perceptibles. Vous pouvez d’avantages être disponible, et votre bébé le ressent.

La sophrologie vous permet de multiplier les moments de complicité et contribue à créer un lien privilégié avec le(s) bébé(s) dès in utéro. La technique appelée « bercements » encourage ce lien au fil des séances.

Pour gérer la peur de l’accouchement

La sophrologie fait partie des thérapies très utilisées pour les peurs et les phobies.

Lorsqu’il y a une très forte peur de l’accouchement, nous pouvons alors travailler sur cette dernière en s’adressant directement à l’inconscient grâce à l’état modifié de conscience (entre veille et sommeil).

La peur peut alors être déconstruite étape par étape à l’aide, en autres, de la visualisation positive.

C’est en quelque sorte reprogrammer le mental, en mode optimiste, les peurs ne sont pas effacées à tout jamais mais fortement diminuées.

Une autre vision vous est alors proposée. 

La sophrologie lors de l’accouchement. 

accouchement sophrologie expatriation

Lâcher prise pour mieux être dans l’action

Le jour J, votre attention devra être portée sur vous, votre respiration, la gestion de la douleurs, etc. Pour cela il faut pouvoir lâcher prise sur tout le reste.

Et on le sait bien, quand on est dans un pays étranger pour accoucher, lâcher prise est encore plus difficile.

La sophrologie vous permet d’apprendre à le faire en amont afin de pouvoir l’appliquer lors de votre accouchement.

Vous allez pouvoir, de vous-même, vous recentrer sur vous et être à l’écoute de votre corps pour mieux gérer les contractions.

Cela va également vous permettre de vous détendre plus facilement et de rompre le cercle de la douleur.

Gestion des contractions et de la douleur

Pour le jour J, votre sophrologue vous aura appris à vous éloigner de la douleur en la substituant par une sensation plus agréable, comme la chaleur ou la fraîcheur.

Ayant également appris à vous détendre, cela permettra de minimiser votre perception de la douleur en rompant le cercle vicieux.

« La douleur engendre la douleur. Plus on a mal, plus l’on se tend, plus l’on se crispe et plus la douleur s’en trouve renforcée. »

 

J’espère que cet article à pu vous aidez.

Et vous, avez vous déjà pensé, ou déjà eu recours à la sophrologie pour votre grossesse ? 🧐

N’hésité pas à me répondre en commentaire et à nous partager votre expérience.

A bientôt 😉😘

 

Sources : www.psychologies.com , www.therapeutes.com

0 0 votes
Évaluation
guest
0 Commentaires
Commentaires rapides
Voir tous les commentaires

Pin It on Pinterest

Share This