La sophrologie et les personnes LGBTQ+

30/05/2022

LGBTQ+ sophrologie

La sophrologie est utile dans bon nombre de domaines et pour beaucoup de personnes toutes différentes soient-elles et au-delà de l’orientation sexuelle.

Seulement aujourd’hui, en 2022, et malgré l'avancée de la lutte contre les LGBTQ+ phobies, les personnes composant la communauté LGBTQ+ subissent encore beaucoup de discriminations, rejets, harcèlements et autres dans leurs vies de tous les jours.

Et cela même auprès du corps médical qui peut se révéler être jugeant, jusqu'à parfois refuser l'apport de soins sans raison valable.

Cette exclusion, parfois vécue depuis l’enfance au sein de la famille, a des répercussions sur la prise en charge de l’accompagnement des personnes en matière de santé et de bien-être.

Une recherche menée par l’association Stonewall au Royaume-Uni montre que plus de la moitié des personnes LGBT+ ont connu un épisode dépressif dans les 12 derniers mois et que 61% d’entre-elles étaient sujettes à l’anxiété.

La prévalence du risque de suicide chez les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et trans est nettement plus élevée que dans le reste de la population (avec un taux moyen 4 fois supérieur à la moyenne nationale).  Extrait de https://femmes.sophro-tcc.fr/sophrologue-lgbt-fr/



Tous cela fait qu'aujourd'hui, il est plus que temps de libérer les paroles et de prendre en considération comme il se doit les personnes faisant partie de cette communauté.

C'est-à-dire en prenant en compte leurs besoins et leurs demandes avec bienveillance et sans jugement.

Un cadre sécurisant pour un accompagnement bienveillant, à l'écoute et en toute confiance

 

Besoin d’une attention particulière ? Pourquoi ?

Souvent, les personnes LGBTQ+ sont plus vulnérables, non pas à cause de ce qu’elles sont mais à cause de ce qu’elles subissent au quotidien.

Comme je vous le disais plus haut les personnes LGBTQ+ souffrent encore de discrimination au quotidien et éprouvent souvent des difficultés à trouver une écoute attentive et sans jugement.

De plus, nous vivons tous dans une société très stéréotypée où les personnes ne correspondant pas à ces stéréotypes sont vues comme différentes.

Si certaines personnes vivent très bien leur orientation sexuelle, ce n'est pas le cas de tous.

Cela demande parfois du temps pour savoir quelle est la sienne et quand on se découvre Lesbienne, Gay, Bi ou autre, cela implique d’assumer malgré-soi un héritage que l’on n’as pas demandé.

Celui-ci avec des codes sociaux également stéréotypés, chargés d’une longue histoire de discriminations, rejets, etc.

Tous ces facteurs ont des répercussions directes sur les vies de ces personnes, sur la perception qu’iels ont d’eux-mêmes, de l’autre et sur la façon d'interagir avec l’autre.

Cela engendre par ailleurs stress, anxiété, angoisses, émotions, mal de vivre, mésestime et perte de confiance en soi tout comme des peurs, phobies, addictions, troubles du sommeil, douleurs, tensions musculaires et j'en passe.

Les thérapeutes et accompagnants qui ignorent ces facteurs peuvent augmenter les difficultés de ceux qui les suivent, il est donc important de prendre en compte tout cela.

LGBTQ+ accompagnement


Une prise en compte de la personne dans sa globalité

Vous n'êtes pas une orientation sexuelle, une identité ou une expression de genre.

Certes, il est important de prendre en compte le fait que la personne soit LGBTQ+ afin de pouvoir également intégrer les éventuelles expériences douloureuses subies dans son quotidien.

Seulement, si la personne est épanouie à ce sujet et qu'iel vient consulter, par exemple, pour se préparer à un entretien d'embauche en anglais, le fait qu'iel soit LGBTQ+ ne doit EN AUCUN CAS être considéré.

En sophrologie, ce n’est pas la question du choix de l'orientation sexuelle qui va fixer l’objectif de l’accompagnement mais bien ce sur quoi on veut agir. 

Comme le dit si bien Dorian Denn : Pour illustrer, un homosexuel heureux n’a pas besoin de consulter, un hétérosexuel malheureux en a besoin. Ce n’est pas l’orientation sexuelle qui est essentiel, c’est ce qui vous fait souffrir.

L’homosexualité, bisexualité, etc. ne sont donc pas des sujets d’interventions en tant que tels.

 

“LGBTQ+ Friendly” c’est important de le mentionner

C’est important de le mentionner tout simplement pour indiquer aux personnes qui appartiennent à la communauté LGBTQ+ qu’iels seront traité(e)s humainement, avec toute l’écoute, le respect et le soin qu’iels méritent.

il est vrai que je n'avais jamais réfléchi à cela avant de voir sur la porte de mon immeuble, à Philadelphie, un badge indiquant la mention “ LGBTQ+ Friendly ”.

Je me suis tout d’un coup dit “ Et oui, si on ne l'indique pas, comment iels vont savoir qu‘iels seront en sécurité ici ? ”

Pour ma part, en tant que sophrologue cela m'est particulièrement important qu'une personne, quelle qu'elle soit, sache qu'elle sera bien reçue et accompagnée avec moi.

LGBTQ-friendly-badge

 

Les bénéfices de la sophrologie pour les personnes LGBTQ+


Renforcer la confiance et l'estime de soi

En proie à la discrimination, au rejet, au jugement et parfois même au harcèlement, le publique appartenant à la communauté LGBTQ+ est souvent composé de personnes ayant perdu en confiance et estime de soi.

La sophrologie permet d'apprendre à retrouver et renforcer ces ressources afin d'acquérir un mieux-être qui permettra par la suite de vivre avec soi et pour soi.

Réduire le stress lié à la discrimination et l'exclusion

Les facteurs tels que la discrimination et l'exclusion engendrent beaucoup de stress pouvant mener jusqu'à l'angoisse, voire la phobie.

La sophrologie dispose de nombreuses techniques, comme la visualisation ou encore la relaxation dynamique, pour aider les personnes victimes de ce genre de comportements et réduire l'impact de ces expériences douloureuses.

Une fois le stress diminué la personne sera en mesure de prendre du recul et/ou d'affronter ces situations.

BONUS

Récupérer mes 3 indispensables bien être

3 exercices indispensables pour ce protéger, retrouver son calme, décharger ses émotions et faire une pause respiratoire. 

Trouver ou retrouver une bonne relation avec son corps

De part l'image que renvoie la société aux personnes LGBTQ+, et à sa propre expérience, la relation avec son propre corps peut être sérieusement mise à mal.

De plus, pour les personnes transgenres, en période de transition ou non, le corps peut être une véritable prison avec lequel il faut vivre tous les jours.

La sophrologie est un moyen de se réapproprier son corps, d'apprendre à l'aimer et à vivre avec de manière positive.

Elle permet également de retrouver un équilibre entre le corps et l'esprit.

 

Accompagnement en vue d'un évènement anxiogène

Certains évènements comme un coming-out ou tout autres moments vécus par la personne comme anxiogène, ont besoin d'être préparés.

La sophrologie permet de détendre la personne aussi bien physiquement que mentalement, de réunir ses ressources et de la préparer mentalement à l'évènement en question. Ainsi, iel pourra s'y rendre sereinement.

 

Aide à lutter contre l'isolement et à renforcer les liens avec l'entourage

La sophrologie est une réelle aide pour combattre l'isolement et renforcer les liens avec l'entourage.

Elle aide à percevoir différemment l'environnement, à prendre le recul nécessaire pour mieux gérer l’impact émotionnel des situations sociales complexes mais aussi y réagir plus calmement et de manière efficace.

La personne pourra alors vivre plus sereinement le contact avec l'extérieur.

famille LGBTQ+

 

Aide à vivre avec une maladie chronique et une dépendance

La sophrologie peut également apporter une action bénéfique dans le domaine des maladies chroniques et des addictions, en plus d'une prescription médicale.

Elle fournit une aide afin de mieux vivre les traitements, améliorer la qualité de vie et gérer l'aspect émotionnel.

La sophrologie permet également à la personne de renouer avec elle-même de manière positive.

 

Accompagnement des personnes transgenres lors du parcours de transition.

Le parcours de transition implique des changements sociaux, émotionnels et physiques qui peuvent parfois être difficiles à vivre.

La sophrologie peut accompagner les personnes transgenres à passer les étapes de la transition de façon plus sereine, à mieux vivre les émotions traversées lors de cette dernière et à aider à la reconstruction de soi.

Elle permet aussi, d'aborder plus sereinement les protocoles médicaux pas toujours facile à vivre au quotidien.

accompagnement transidentité

 

J’espère que cet article a pu vous aidez,

N'hésité pas à me donner votre avis ou à me poser des questions dans les commentaires.

A bientôt 😘
À propos de Jennifer Levitre

Pratiquant la sophrologie, le yoga et la méditation au quotidien depuis plusieurs années, Jennifer a voulu elle aussi apporter son aide grâce à ces pratiques alternatives. C'est donc après 7 ans dans le milieu de la petite enfance qu’elle décide de se reconvertir dans la sophrologie.
Afin de pouvoir lier vie professionnelle et vie privée, dont son expatriation aux USA, elle lance SophroWorld, son cabinet en ligne spécialisé dans l’aide aux personnes expatriées.
Aujourd’hui, elle partage ces connaissances via son blog et accompagne les expatriés des 4 coins du monde.

Suivez-moi sur :

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>